CEA DSM - Inac
PhD - Circuits Supraconducteurs en Technologie Silicium
CEA DSM - Inac
INAC, institut de recherche fédératif CEA-UJF, est un acteur majeur de la recherche fondamentale sur la matière condensée, la matière molle et la cryogénie à Grenoble.
Visitez la page de l'employeur
DÉTAILS DE L'OFFRE
Publié: il y a 5 jours
Date limite d'inscription: Non Spécifiée
Localisation: Grenoble, France
Vous devez vous connecter ou créer un compte pour enregistrer cette offre
Veuillez mentionner que vous avez trouvé ce poste sur Academic Positions lors de votre candidature.
PARTAGER CE POSTE

PhD - Circuits Supraconducteurs en Technologie Silicium

SL-DRF-17-0356

DOMAINE DE RECHERCHE

Physique mésoscopique / Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences

RÉSUMÉ DU SUJET

L’énorme avantage de la technologie Silicium est sa maturité et sa fiabilité. Or, il se trouve que certains matériaux utilisés ou intégrable dans les dispositifs à base de silicium sont supraconducteurs à basse température. L’objectif de ce projet est donc de réaliser, à partir de ces matériaux, un nouveau genre de dispositifs de type transistor MOSFET pour lesquels les électrodes drain et source seront supraconductrices. Une fois réalisés ces nouveaux circuits permettront de développer des architectures quantiques dans une technologie intégrable.

A basse température, un transistor MOSFET silicium de taille nanométrique agit comme un transistor à un électron à cause du confinement électrostatique et de l’interaction coulombienne. Cette situation apparait lorsque l’énergie de charge devient plus importante que l’énergie thermique. Par ailleurs, la supraconductivité est décrite par la condensation d’un très grand nombre de paires d’électrons dans un état quantique macroscopique. D’un point de vue purement scientifique, l’intérêt de l’étude est de mieux comprendre comment des propriétés à priori antagonistes peuvent coexister dans ce genre de dispositifs hybrides. L’un des objectifs est de réaliser des dispositifs de type jonctions Josephson contrôlables par une grille et pour lesquelles un courant électrique peut circuler sans dissipation. Ces composants couplés à une capacité permettent de réaliser un qubit supraconducteur dont l’écart entre niveaux d’énergie est contrôlable par la grille. Ce point est important pour pouvoir ajuster le couplage du qubit avec une cavité supraconductrice dont la fréquence de résonance est fixée par la géométrie. Dans beaucoup de situations expérimentales, c’est ce couplage qui permet de lire et/ou transférer l’information quantique portée par le qubit.

D’un point de vue technologique, les électrodes seront fabriquées à partir de silicures supraconductrices comme le mono-siliciure de PtSi ou de Silicium dopé Bore (Si:B) qui peut être rendu supraconducteur par recuit/dopage laser. Dans le cas des silicures, l’objectif est de maitriser les réactions à l’état solide métal/semi-conducteur afin d’obtenir la bonne phase supraconductrice en veillant à ce que ce siliciure soit le plus proche de l’entrée du canal du transistor. Pour le Si:B, il convient de maitriser le recuit/dopage laser d’abord sur du Silicium sur isolant (SOI) puis sur des structures préexistantes sans les endommager. L’objectif technologique est de diminuer les résistances d’accès qui sont une source importante de dissipation dans les transistors submicroniques commerciaux. C’est un enjeu primordial dans l’industrie de la micro-nano électronique où la consommation énergétique est un facteur limitant de développement.

En pratique, l’étudiant(e) sera rattaché(e) à l’INAC/PHELIQS/LaTEQS et intégrera l’équipe DTSI/SDEP du CEA/LETI pour la réalisation de structures de test simplifiées ainsi que de dispositifs en salle blanche. Les mesures à basse température se feront au LaTEQS de l’INAC au CEA.

FORMATION NIVEAU MASTER RECOMMANDÉ

Master Nanoscience et Nanotechnologie

INFORMATIONS PRATIQUES

Institut nanosciences et cryogénie
Photonique, Electronique et Ingénierie Quantiques
Laboratoire de Transport Electronique Quantique et Supraconductivité
Centre : Grenoble
Date souhaitée pour le début de la thèse : 01/01/2018

PERSONNE À CONTACTER PAR LE CANDIDAT

François LEFLOCH - francois.lefloch@cea.fr

CEA
DRF/INAC/PHELIQS/LATEQS
CEA
Institut Nanosciences et Cryogénie PHELIQS- LaTEQS
17 rue des martyrs 38054 Grenoble FRANCE

Téléphone : +33 4 38 78 48 22

UNIVERSITÉ / ÉCOLE DOCTORALE

Université Grenoble Alpes
Ecole Doctorale de Physique de Grenoble

DIRECTEUR DE THÈSE

François LEFLOCH

CEA
DRF/INAC/PHELIQS/LATEQS
CEA
Institut Nanosciences et Cryogénie PHELIQS- LaTEQS
17 rue des martyrs 38054 Grenoble FRANCE

Candidatez ici
Vous devez vous connecter ou créer un compte pour enregistrer cette offre

POSTULER

Détails personnels
Upload your CV and attachments
Le format de fichier doit être .doc, .pdf, ou .rtf et le fichier ne peut pas dépasser 2 Mo au total.
Le format de fichier doit être .doc, .pdf, ou .rtf et le fichier ne peut pas dépasser 2 Mo au total.

En déposant une candidature pour un poste publié sur Academic Positions, vous acceptez nos conditions générales et notre politique de confidentialité.

S'ABONNER A DES ANNONCES COMME CELLES-CI

  • Types d'emploi

1 POSTES PROPOSÉS PAR CET EMPLOYEUR

CEA DSM - Inac
CEA DSM - Inac
Localisation: Grenoble, France
PhD position - Development of Perovskite Quantum Dots for All-Optical Quantum Information Technology
SL-DRF-17-1114 ABSTRACT Context: Halide perovskite CsPbX3 (X=Cl,Br,I) quantum dots (QDs) have drawn significant research interest in the past three years due to their outstanding optical properties [1]: narrow photoluminescence (PL) band (10-40 nm FWHM) with room...